Test des protections auditives Acoufun ER-20

Le 17 janvier 2011 - digitalwatts

Parce que j’aime la musique, et que j’aimerai en jouer/écouter longtemps, j’essaie de prendre soins de mes oreilles !

Mais en répétition, c’est quand même un peu difficile : On demande au batteur de taper comme un sourd, et ensuite, c’est la sur-enchère basse, guitares …

Étant guitariste/chanteur, j’ai toujours été réfractaire aux protections auditives : ca déforme le son, et on a l’impression de chanter sous l’eau. Mais je me rend compte qu’après une séance de 3 ou 4 heures dans notre petit local, la fatigue auditive est bien présente.

J’ai donc décidé de mettre des protections.

bouchons classiquesJ’avais déjà essayé les bouchons classique.

Mais avec ce type de protections, on perd complètement la musicalité du son : un son sourd, des aigus coupés à la machette, et des basses « ressenties », comme quand on se bouche les oreilles avec les mains.

Par contre, c’est sûr que d’un point de vue « protection », c’est efficace !

Mais ce n’est vraiment pas satisfaisant pour continuer à se faire plaisir à faire de la musique.

Les protections pour musiciens

La nécessité de se protéger tout en gardant un bon son est une priorité pour les musiciens. Le principe général sera donc de diminuer tout le spectre de manière quasi identique pour chaque fréquence. Ainsi on pas la sensation d’être « sous l’eau » comme avec des bouchons basiques, mais bien d’une simple baisse de volume.

Il existe plusieurs solutions, rangées en deux grandes familles :

  • Les protections standards
  • Les protections sur-mesure (moulées)

Bien entendu, il est évident que les protections sur-mesure offrent une meilleurs protection, puisqu’ils sont moulés en fonction d’une empreinte de votre conduit auditif.
Mais c’est surtout pas le même prix : Comptez une centaine d’euros minimum pour des protections de ce type.

Mon choix s’est orienté vers des protections standard : les Acoufun ER-20.

Il s’agit de bouchons en caoutchouc dans lesquels sont insérés des petits filtres. Les deux protections sont reliées par un cordon, et dans le packaging se trouve un étui en alu, qu’on peut mettre en tour de cou.
Pratique pour aller en concert, etc…

Au niveau de l’atténuation, voici ce qu’on trouve dans la documentation officielle :

Fréquence en Hz 125 250 500 1000 2000 4000 8000
Atténuation moyenne en dB 14.5 15.3 16.9 18.9 22.5 19.8 24.6

On peut voir que l’atténuation est assez forte, surtout dans les hautes fréquences.

Le test !

Lors de l’ouverture de la boite (enfin du blister je devrais dire), je suis plutôt satisfait de la qualité générale que dégage le produit. Et la présence de l’étui tour de cou bonus est un bon point : je ne vais pas perdre mes protections en quelques jours, elles resterons propres dans leur étui, et je vais pouvoir les balader avec moi facilement.

La mise en place est assez facile. on insère les bouchons plus ou moins fortement, selon le degrès de protection qu’on souhaite avoir. Pas de gène avec les bouchons, ils sont discrets.

Le premier test s’est fait chez moi, dans un environnement assez calme. J’allume la télévision et je remarque que le son est bon !
J’entends bien les discussions, mais avec un volume amoindri.
Ensuite j’entame un dialogue, et là pareil : le volume est faible mais j’entends bien ce qu’on me dis, pas d’effet d’étouffement du son.
Idem, ma voix ne pose pas de soucis, le fait de parler avec les bouchons n’est pas génant.

Premier test concluant, on verra demain, en répétition !

La répétition

Une fois mon matériel cablé, et les tests de son/volume réalisés, je positionne les bouchons et 1,2,3 musique !

Sensation étrange, le volume est plus faible, c’est sur, mais le son est un peu sourd. Ce n’est pas aussi prononcé qu’avec des bouchons classique, mais je perd en brillance.
Le fait de chanter ne pose pas trop de problème, je m’entends bien et je garde le contrôle de la hauteur des notes.

Mais pour le travail d’arrangement, j’ai retiré les protections car je n’entendais pas les nuances des deux guitares.
C’est une question d’habitude parait-il.

Pendant cette répétition, j’ai souvent alterné avec protection / sans protection selon ce qu’on travaillait : les morceaux maitrisés, je les mettais, et c’était vraiment bénéfique.
Mais pour un travail précis des différentes parties guitares, pour s’assurer que tout colle, je préférais les retirer. Par contre, je dois dire qu’une fois retirées, la brillance des cymbales me paraissait agressive !

Conclusion

Il me faudra du temps pour garder un maximum les protections en place en répét. Cela change considérablement le son, et on a la sensation de perdre en qualité. Les protections sur-mesure auraient certainement eut un meilleur rendu, mais le prix est trop élevé pour mon utilisation (une répét semaine max).

Mais à la fin de la séance, qui a durée 3 heures à fort volume, j’éprouvais moins de fatigue auditive.

J’ai conscience que c’est un mal pour un bien, et donc je vous informerai de l’évolution de mon ressenti, avec l’expérience.

Sinon, je trouve que pour une trentaine d’euros, les résultats sont quand même satisfaisants. J’avais surtout peur de la sensation que les protections procureraient en chantant, mais cela n’a pas posé de soucis.

Et vous, utilisez vous des protections auditives ?

7 Responses to “Test des protections auditives Acoufun ER-20”

  • J’avoue que j’imaginais que ce genre de produit était beaucoup plus honéreux. Une trentaine d’euros pour empêcher ses oreilles de saigner après une overdose de riffs, ça reste dans le domaine du très raisonnable.

    Une question : les as-tu déjà essayés à un concert quelconque ? Si oui, ça donne quoi ?

  • Non, je ne les ai pas encore essayé en concert.

    Affaire à suivre donc … je mettrai mes remarques quand j’aurais testé.

  • jerome

    bonjour, les musiciens « pro » se protègent-ils les oreilles en concert? je me suis toujours posé cette question, surtout dans le monde du rock/metal bien sûr. Merci.

    • Oui, en général, les Pros se protègent, et heureusement ! Car en général, ils enchainent les dates, et passent donc beaucoup de temps sur scène.

      Par contre, je ne pense pas qu’ils utilisent ce type de protection.
      Ils vont plus se tourner vers des retours de scène « in ear« , moulés avec l’empreinte de leurs oreilles, pour un meilleur confort, et une meilleure protection.
      De plus, le fait d’avoir le retour directement dans l’oreille leur permet une grande mobilité dans l’espace.

      Attention, je dis ca, mais ce n’est pas le cas de tout le monde !

  • Jimi

    Bien, mais il y a un défaut majeur pour ceux d’entre nous qui souffrent d’HYPERACOUSIE: les petits embouts qui dépassent sont très sensibles aux chocs, et quand on les tapote avec les doigts hé bin ça AMPLIFIE le bruit 🙁
    Donc ça vaut pas des bouchons moulés, mais c’est mieux que rien, et de toute façon il est indispensable de protéger ses oreilles par tous les moyens avant qu’il soit trop tard!

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *